Ma fraiseuse arrive enfin à la maison après toutes ces années où je n'avais ni la place ni le temps pour la rapatrier de mon ancien atelier de Reims .

Un matin , ça m'a pris d'aller chercher la machine alors même que je n'avais pas encore la place pour l'instaler ,  elle me manquait trop et il faut bien que les choses avancent !

Comme lors de son deuxième déménagement (et oui ça fait dejà deux fois que je la déplace ! ) elle va être séparée en trois parties.

A&S-0007C'est le bâti qui monte le premier dans le camion.

A&S-0013La pente est un peu raide mais il va y aller centimètre par centimètre.

A&S-0026La table et la console attendent sagement leur tour.

A&S-0016Une fois arrivé à la maison c'est en glissant sur des cornières que tout ce petit monde avance vers l'atelier. Le sol de la cour est encore en terre mais ça va changer .

A&S-0019

la peinture est plutôt défraîchie , il faut dire qu'elle à quand même 47 ans

A&S-0011je ne pouvais pas la remonter sans un petit nettoyage .......mais cela s'est transformé en grosse révision , démontage total de tout ce qui s'appele assemblage , décapage de la peinture ( enfin ce qui en reste ) et ensuite peinture. Un peu plus de boulot qu'un simple déménagement  !

A&S-0005De la vielle graisse mélangée aux copeaux est abondamment présente sur les pièces , un bon bain de gasoil va venir à bout de tout ça.

A&S-0001

A&S-0002

A&S-0003

A&S-0004

A&S-0006Je n'ai pas eu trop de mal avec la peinture vu le peux qui reste.

A&S-0008La boite des avances.

A&S-0012Les pièces sont déjà un peu plus propres

A&S-0023Du côté de la vis d'entrainement du déplacement longitudinal un roulement est HS , comme c'est une machine Anglaise ils sont en système impérial et pas facile à trouver  très cher ! enfin c'est pour la bonne cause .

A&S-0046Entre temps je casse la dalle (plutôt une chape maigre ) de la troisième partie de l'atelier pour décaisser et tout mettre à niveau .

A&S-0059A droite seulement 10 cm à retirer , à gauche 40 cm , j'ai chargé une paire de caisses de gravas à la déchetterie.

A&S-0032La trace sur le mur c'est l'ancien niveau de la terre , maintenant il ne reste que 5 tonnes de béton à couler.

A&S-0051Les carters sont prêts pour la peinture  , je vais prendre de l'hammerite martelée comme elle était à l'origine et pour avoir une teinte ressemblante j'ai mélangé un pot de 0.75 L de vert jade avec 0.25 L de vert épicéa

A&S-0052

A&S-0054

La colonne est seulement poncée pour égaliser les marques et retirer la vielle peinture qui cloqueA&S-0058Voila la différence ,ca valait le coup quand même.

A&S-0042Comme il s'est passé plus de 6 mois entre le démontage et cette photo, j'ai étalé sur une table la plupart des pièces dont je ne me souvenait plus franchement de leur emplacement et par déduction et vague souvenir tout a trouvé sa place , ne faites pas comme moi en mettant autant de temps entre le démontage et le remontage ( mais bon , entre temps la cour s'est pavée ! , cf photo précédente )

A&S-0033Maintenant que la dalle est sèche je peux commencer le remontage final.

A&S-0036Fini le temps des manipulation à la barre a mine et divers bouts de bois , c'est quand même plus facile comme ça.

A&S-0037Une chose qui ne se voit pas mais il y a sous la fraiseuse à cet emplacement une épaisseur de béton de 30 cm qui sont les futures fondations de la fraiseuse de mes rêves ......... une Huron 

A&S-0038Petit à petit les différent organes prennent place.

A&S-0039

A&S-0045j'en ai profité pour refaire le fleurage des glissières.

DSC_0041

Je regarde l'état de la graisse des roulement du moteur et elle n'est pas en bonne forme.

DSC_0043

DSC_0044

Du coup je démonte le moteur pour le nettoyer et changer la graisse .

 

DSC_0045

Elle est enfin remontée et fonctionnelle  , cette restauration a été un véritable plaisir et je vais pouvoir de nouveau faire des copeaux et en plus sur une belle machine .

 

DSC_0046

DSC_0047

DSC_0048

DSC_0049

DSC_0050

DSC_0053

DSC_0054

DSC_0055

DSC_0056

DSC_00433