Nous allons maintenant passer dans le vif du sujet , La numérisation de la machine.

 

1

-L'ouverture du bâti est agrandie pour permette le passage de la nouvelle noix des vis à billes qui,est plus volumineuse que celle des vis d'origine.

2

-Le moteur de l'axe Y est placé en arrière de la machine et il faut faire un trou pour le passage de l'arbre de commande .c'est un forêt monté sur une rallonge qui prend son guidage dans l'alésage du palier avant .

3

-On vois ici le passage de l'arbre au travers du bâti .

4

-Tournage des supports moteurs.

5

-Le support de l'axe X se guide sur le bossage du bout de table.

6

-Le moteur est vissé sur quatre entretoises qui sont elle même vissées sur le support moteur .

7

-La liaison entre le moteur et l'arbre est assuré par des accouplements à plots en élastomère.

8

-Le câblage électrique est simple , il faut juste ne pas se tromper dans les couleurs ;-)

9

-Avec des moteurs de 2,5Nm de couple pour chaque axe , on devrait avoir de bons résultats de puissance .

10

-On voit ici le montage de la vis à bille de l'axe Z , des butées à bille ont été posées de chaque côté du palier pour s'opposer aussi bien aux efforts de poussée de montée et de descente de la broche .

11

-Engagement de la vis dans la colonne de la machine , ça passe juste au niveau de la noix mais le principal c'est que ça rentre .

12

-Le pignon cônique a été conservé pour garder la commande manuelle des axes avec la manivelle .

13

-Les entretoises de support moteur sont directement vissées dans le palier .

14

-Les quatre trous ont été pointés en se servant d'un des paliers en alu fabriqués précédement .

15

-Les trous de fixation de la noix de l'axe X sont pointés par contre perçage en en ayant pris soins de bien positionner l'ensemble à l'aide de butées qui matérialisent les plans de référence .

16

-Un sacré travail d'équipe lors des séance de modification des machines chez Jacques qui vérifie de son oeil de maître .

17

-Les machines sont placées comme sur une ligne de montage d'une grande fabrique .

18

-Va y Rénato , encore un centième à retirer et c'est bon pour celle ci , il en reste 9 autres à faire.

19

-Petite leçon de commande numérique sur la première machine terminée , en plus ça marche !!!.

21

-Les cinq dernières machines sont terminée et cela va nous permettre de progresser ensemble dans le monde  de l'usinage à commande numérique . En tout cas c'est une belle aventure qui à réunis les compétences de chacun au service de tous  , c'est ça le PTVF.